Accès en temps opportun aux soins grâce au Centre de médecine de famille

Action 1.1 : Normaliser la vision du CMF dans l’ensemble du Canada et appuyer les réformes au moyen d’un Fonds pour l’adaptation des soins de santé primaires

Le NPD a exprimé son appui d’une approche interprofessionnelle semblable au modèle du CMF pour la prestation des soins de santé. Il a promis de collaborer avec les provinces, les territoires et les intervenants afin de déterminer des moyens d’atteindre cet objectif, mais n’a pas encore élaboré de plan ni annoncé d’engagement financier.

Note :

Action 1.2 : Adopter la vision du CMF dans tous les domaines fédéraux de la prestation des soins de santé

Le NPD s’est engagé à adopter la vision du CMF pour la prestation des soins de santé de compétence fédérale. Le NPD promet de collaborer avec Santé Canada à l’adoption des principes du CMF dans la prestation des services de santé aux groupes dont les soins relèvent du gouvernement fédéral, notamment les anciens combattants, le personnel des Forces armées canadiennes, les détenus ainsi que les communautés des Premières Nations et inuites.

Note : 

Intégration de la santé mentale dans les soins primaires

Action 2.1 : Intégrer des services de santé mentale accessibles dans les pratiques de soins primaires

Le NPD s’est engagé à réinvestir dans le système de santé et à collaborer avec les provinces, les territoires et les intervenants pour que les soins de santé mentale fassent partie d’une couverture de santé « de la tête aux pieds ». Le parti a fait la promesse d’assurer l’accès aux services de santé mentale pour tous les Canadiens et Canadiennes qui en ont besoin, et ce, sans qu’ils aient à débourser les coûts de leur poche. Pour l’heure, le NPD n’a pas encore fixé d’échéances pour la réalisation de ce travail et n’a annoncé aucun engagement financier précis.

Note :

Action 2.2 : Appuyer et adopter le principe de la parité en santé mentale par l’adoption d’une loi sur la parité en santé mentale

Bien que le NPD ait promis d’intégrer les soins de santé mentale à la couverture régulière d’assurance-maladie, il n’a pas pris d’engagement concernant l’adoption d’une loi sur la parité en santé mentale qui offrirait à ce principe une protection législative.

Note :

Régime universel d’assurance-médicaments

Action 3.1 Mettre en place un régime national universel d’assurance-médicaments à payeur unique

Le NPD s’est engagé à mettre sur pied un régime universel d’assurance-médicaments à payeur unique d’ici 2020 grâce à un investissement annuel de 10 milliards de $. Cet argent financerait une liste exhaustive de médicaments assurés, fondée sur les données probantes, qui serait gérée par une agence publique indépendante. Le NPD revendique haut et fort, et depuis longtemps, un régime national, universel et public d’assurance-médicaments.

Note :